Foire aux questions

Sachant que le terme "libre-passage" ne se dit pas de la même manière dans nos 4 langues nationales, nous avons décidé de prendre un nom plus fantaisiste: Kala, qui signifie "argent" en hawaïen.

Plus de 10 milliards de francs issus des caisses de pensions, répartis sur plus d'un million de comptes, dorment à la Fondation institution supplétive LPP. Il s'agit de chiffres records. Les caisses n'ont pas retrouvé les titulaires de ces comptes. Source www.bilan.ch

En Suisse, tout au long d'une vie professionnelle, nous cotisons au 2ème pilier. Lorsque nous changeons d'employeur, lorsque nous perdons notre emploi ou que nous quittons la Suisse définitivement, nous sommes bien souvent tenus de quitter notre caisse de pension. Ces montants que nous appelons « prestation de libre passage » ou « prestation de sortie » sont généralement répartis auprès de plusieurs instituts. Sachant qu'il existe plus de 1'500 instituts de prévoyance en Suisse, les démarches liées à la recherche sont fastidieuses.

Kala permet, en moins de trois minutes, de faire les démarches administratives pour vous permettre de récupérer cet argent égaré. De plus, vous recevez également le détail des montants directement dans l'application.

Avec la gestion de profil, vous pouvez également saisir facilement vos données et signer électroniquement les demandes avec votre doigt directement sur votre mobile. Vous pouvez aussi faire des demandes pour d'autres personnes et suivre l'état des recherches.

Toutes ces démarches sont totalement gratuites et peuvent être faites sans vous déplacer de votre canapé.

Pour faire simple, à chaque fois qu’il y a cessation ou changement de l’activité professionnelle, voici les cas les plus fréquents :

  • Changement d’employeur
  • Chômage
  • Congé sabbatique
  • Éducation des enfants
  • Divorce
  • Départ définitif de la Suisse
  • Vous n’êtes pas certain de toujours avoir transféré vos avoirs lors de vos changements/cessations d’activités
  • Vous recherchez des fonds propres pour votre futur logement
  • Vous recherchez des fonds propres pour vous mettre à votre compte
  • Vous souhaitez planifier votre retraite
  • Vous souhaitez planifier votre succession
  • Un de vos proches est décédé et souhaitez savoir s’il avait des avoirs méconnus.
  • Vous êtes juste curieux :-)
  1. Le requérant remplit la demande sur l'application Kala en moins de 3 minutes. Il y met ses coordonnées, son numéro AVS, une copie de sa pièce d’identité et sa signature.
  2. Une fois que le requérant a fait sa demande, c’est à Kala de jouer. Nous transmettons de manière électronique accompagné d’une procuration votre demande à la Centrale du 2ème pilier. La Centrale du 2ème pilier analyse auprès de 1’500 instituts de prévoyance s’il y a des concordances entre vous et une caisse de pensions. La Centrale du 2ème pilier nous retourne les résultats par écrit. Le requérant reçoit un courrier à la maison et un e-mail lorsque les résultats sont disponibles.
  3. Le requérant peut, s'il le souhaite, procéder au rapatriement de ses avoirs directement sur son smartphone, le tout sans s’être déplacé de son canapé.

La Centrale du 2ème pilier est l’organe de liaison entre les institutions de la prévoyance professionnelle (appelée aussi 2ème pilier ou LPP) et les assurés. Elle a pour but d’arriver à rétablir les contacts rompus entre les assurés et les institutions. Elle ne gère aucun compte d’assuré ni aucun avoir. C’est un service financé par la Confédération et ses recherches sont gratuites pour le requérant.

Une fois que vous aurez validé votre demande de recherche, vous ne devrez plus rien faire, si ce n’est être patient ! Vous recevrez une notification Push ainsi qu’un e-mail lorsque nous aurons reçu les résultats.

Les demandes peuvent prendre plusieurs semaines avant d'avoir une réponse. Il faut être conscient que plus de 1’500 instituts de prévoyance et caisses de pension vont être analysées. Le délai est en général de 60 à 80 jours pour connaître les instituts où se cache votre argent, et ensuite 30 jours supplémentaires dans le cas où vous souhaitez rapatrier vos avoirs.

La recherche d’avoirs est totalement gratuite pour les utilisateurs Kala.

Rassurez-vous, notre société ne vend pas vos données à des fins marketing. En tant que startup, notre but premier est d’améliorer notre application grâce à vos feedbacks.

La recherche de vos avoirs, de même que le résultat qui en ressort sont totalement gratuits. Dans le cas où vous auriez besoin d’aide pour rapatrier vos avoirs, dans ce cas, le service devient payant. Tous les détails vous seront donnés lorsque le résultat vous sera communiqué, vous serez libre d’accepter ou non la proposition, sans engagement.

Pour faire simple, LPP, 2ème pilier, prévoyance professionnelle et caisse de pension sont des synonymes qui indiquent l’institut où vous cotisez en général dès l’âge de 25 ans à part égale entre votre employeur et vous.

Il s’agit du montant de sortie de votre 2ème pilier. Lorsque vous cessez votre activité lucrative ou que vous changez d'employeur, il est de votre responsabilité de faire transférer votre avoir de prévoyance professionnelle dans la nouvelle caisse de pension. En principe, l’institution de prévoyance de votre ancien employeur vous contacte par écrit et s’enquiert de l’adresse de la nouvelle institution.

Or, il arrive fréquemment que l’employé ne donne pas suite et omette d’indiquer à son ancienne caisse de pension à quelle institution elle doit verser son avoir de libre passage. On parle alors d’avoirs non réclamés. Après un délai d’au maximum deux ans, si la caisse de pension n’a pas été informée de l'endroit où transférer l’argent, les avoirs accumulés sont transférés sur un compte auprès de la Fondation Institution supplétive LPP de la Confédération. Cette fondation publique gère les avoirs de libre passage non réclamés en attendant que leur bénéficiaire légitime se manifeste. Le taux d'intérêt rémunérateur de la Fondation Institution supplétive LPP est de 0.01% en 2022.

Vos données sont cryptées et stockées sur des serveurs sécurisés en Suisse, chez Hostpoint SA. Vos données ne sont en aucun cas vendues à des tiers ou à des fins marketing.

Alors ? Convaincu(e) ?
Essayez, la recherche est rapide et gratuite.